LES MISSIONS D'UN AUDITEUR COMPTABLE

Publié le 4 Juillet 2015

L’Auditeur comptable peut appartenir à deux grandes catégories : l’audit interne ou l’audit externe. Dans le premier cas, l’Auditeur est salarié d’une entreprise et œuvre sous l’autorité du dirigeant de la société. Dans le deuxième, l’Auditeur est membre d’un cabinet d’audit et intervient dans le cadre de missions ponctuelles au sein d’entreprises.

Notons qu’une troisième catégorie existe : Auditeur à la Cour des Comptes ; si les missions sont globalement semblables à celles de ses collègues, il travaille exclusivement pour le Service Public.

L’Auditeur comptable doit à la fois « tenir et rendre des comptes ». Pour l’Auditeur interne comme pour l’externe, la mission première est la vérification des comptes ; il examine et contrôle leur régularité et leur conformité à la législation. Il garantie leur fiabilité auprès des partenaires de l’entreprise comme auprès des Pouvoirs Publics.

L’Auditeur rédige ensuite un rapport qui comprend ses constats et ses recommandations ainsi qu'un plan d’action pour appliquer ses recommandations. Le but de ce rapport est d’amener des pistes d’amélioration sur le fonctionnement et/ou la gestion de la société. Son rôle est donc d’évaluer l’efficacité et les performances de la société. Pour mener à bien ses missions, l’Auditeur comptable doit parfaitement connaître la société sur laquelle il travaille. Il doit prendre en compte ses particularités et l’environnement socio-économique, qui peuvent influer directement sur les comptes qu’il vérifie.

L’Auditeur comptable est en contact direct avec les dirigeants de l’entreprise. Ce sont eux qu’il interroge pour perfectionner sa connaissance de l’entreprise et c’est aussi à eux que s’adressent ses recommandations.

L’auditeur comptable contrôle et garantit la fiabilité des comptes des entreprises auprès desquelles il intervient. Il est jugé par sa capacité à évaluer la performance, à apporter des recommandations et à proposer des plans d'actions visant à optimiser le fonctionnement ou la gestion.

L’Auditeur comptable salarié d’une entreprise est directement rattaché à la direction générale. Dans le cas où l’Auditeur fait partie d’un cabinet d’audit, seule la hiérarchie propre au cabinet définit la position de l’Auditeur. Lors de ses missions, l’Auditeur travaille souvent en équipe. Le métier d’Auditeur comptable, constitué de missions ponctuelles et successives, est soumis à une certaine saisonnalité : chaque année, les mois de septembre à juin sont essentiellement consacrés à la certification des comptes.

Écoute, rigueur, intégrité et discrétion sont les qualités majeures dont un Auditeur doit être pourvu. Il doit également faire preuve d’ouverture d’esprit, afin de s’adapter facilement à ses divers interlocuteurs, et de curiosité pour tenir ses connaissances à jour. Ses missions dépendant généralement d’un travail de groupe, l’esprit d’équipe et un bon relationnel doivent faire partie de sa personnalité. Les journées de l’Auditeur sont souvent organisées autour de multiples missions au sein de plusieurs entreprises à la fois. Il doit donc être doté du sens de l’adaptation et d’une bonne résistance au stress.

Les premières expériences professionnelles sont essentielles car à l’origine du choix de carrière de l’Auditeur : interne, externe, ou encore Auditeur à la Cour des Comptes. Les stages programmés lors de la formation sont donc primordiaux ; ils permettent d’expérimenter l’audit et oriente le choix vers l’une ou l’autre de ces carrières.

L’Auditeur interne peut évoluer au sein même de l’entreprise vers un poste de Directeur financier. Il peut également prétendre à un poste de financier, de gestion ou encore de direction au sein d’une entreprise.

Rédigé par LaCompta Enlive

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article