LES OUTILS CLÉS DU DIGNOSTIC FINANCIER

Publié le 4 Juillet 2015

Les outils clés du Diagnostic financier plus singulièrement appelé Analyse financière sont sans doute :

- La rentabilité économique

- La rentabilité financière,

- L’équilibre financier ;

- Le risque d’exploitation,

- L’effet de levier financier

- Les ratios (outils complémentaires).

1- LA RENTABILITE ECONOMIQUE :

La rentabilité économique met en rapport un résultat économique (EBE ou Résultat d’exploitation) avec la totalité des capitaux (les capitaux permanents ou les capitaux investis) nécessaires pour l’obtenir. Elle est donc calculée avant la prise en compte du financement, c’est -à -dire avant la prise en compte du coût de la dette. Elle mesure donc la performance économique de l’entreprise.

2- LA RENTABILITE FINANCIERE

La rentabilité financière met en rapport le résultat net et les capitaux propres. Elle est calculée après prise en compte du financement, c’est -à -dire après intégration du coût de la dette. Elle mesure la performance financière de l’entreprise et intéresse particulièrement les actionnaires.

3- L’EQUILIBRE FINANCIER

La règle des équilibres financiers stipule que les emplois destinés à rester longtemps dans l’entreprise doivent être financés par des ressources de même durées. Voilà pourquoi, lorsque le fonds de roulement est positif, l’entreprise respecte la règle des équilibres financiers.

4- LE RISQUE D’EXPLOITATION

L’analyse du risque d’exploitation est un point très important à la fois en contrôle de gestion qu’en diagnostic financier. En effet, il existe toujours des incertitudes quant aux différents paramètres à prendre en compte (prix, coûts, quantités …). Ainsi, pour mesurer le risque d’exploitation on peut étudier (indépendamment du seuil de rentabilité classique :

  • Le résultat prévisionnel (ou l’espérance de résultat)
  • L’écart type (ou la dispersion) du bénéfice
  • Le coefficient de variation bu bénéfice
  • Le point mort (ou seuil de rentabilité) probabilisé
  • Les budgets prévisionnels en fonction du risque
  • Le levier opérationnel
  • La marge de sécurité

5- L’effet de levier financier

L’analyse du levier financier permet de mesurer véritablement l’effet positif ou négatif de l’endettement sur la rentabilité économique trois situations peuvent se présenter :

- L’effet de levier positif

Lorsque l’effet de levier est positif, la rentabilité des capitaux propres croît avec l’endettement :

Taux d’intérêt des emprunts inférieur au taux de rentabilité économique = augmentation du taux de rentabilité propres

- L’effet de levier négatif

Lorsque l’effet de levier est négatif, le coût de l’endettement n’est pas couvert pour la rentabilité économique :

Taux d’intérêt supérieur au taux de rentabilité économique des emprunts = diminution du taux de rentabilité des capitaux.

- L’effet de levier nul

Lorsque l’effet de levier est nul, l’endettement est neutre par rapport à la rentabilité des capitaux propre.

6- LES RATIOS

Les ratios de structures et d’activité mettent en rapport à la fois les données du bilan afin d’apprécier les équilibres financiers, les risques de défaillances et les postes du compte de résultat pour analyser l’évolution de l’activité de l’entreprise. Il s’agit de :

- Ratio de liquidité

- Ratios de solvabilité

- Ratios de financement des emplois stables ou d’équilibre financières

- Capacité de remboursement

- Couverture de l’actif circulant par le fonds de roulement

- Evolution du FDR

- Evolution du BFRE

- Endettement à terme

- Taux de croissance du chiffre d’affaiores HT

- Taux de marge brute

- Taux de croissance de la valeur ajoutée

- Taux d’intervention

- Partage de la valeur ajoutée

- (facteur travail)

- Partage de la valeur ajoutée (facteur capital)

- Poids de l’endettement

- Rotation des stocks (entreprises industrielles)

- Durée moyenne du crédit clients

- Durée moyenne du crédit fournisseur

Rédigé par LaCompta Enlive

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article